Technologie pour le transport ferrroviaire

SAVOIR-FAIRE INDUSTRIEL

Margaritelli est le premier producteur italien de traverses pour chemins de fer, grâce au développement de la technologie de la précontrainte par post-tension à fils gainés (pour le béton armé) et de l’imprégnation écologique (pour le bois). En outre Margaritelli a développé un savoir-faire pour réaliser différents modèles de traverses spéciales: à partir de celles avec une hauteur réduite pour les tunnels jusqu’à celles avec USP (Under Sleeper Pad) qui réduisent l’usure du ballast. Aujourd’hui Margaritelli est le seul producteur italien pour ces deux modèles, autorisés par RFI (Réseau des chemins de fer italiens).

Margaritelli est le premier producteur italien de traverses pour chemins de fer, grâce au développement de la technologie de la précontrainte par post-tension à fils gainés (pour le béton armé) et de l’imprégnation écologique (pour le bois). En outre Margaritelli a développé un savoir-faire pour réaliser différents modèles de traverses spéciales: à partir de celles avec une hauteur réduite pour les tunnels jusqu’à celles avec USP (Under Sleeper Pad) qui réduisent l’usure du ballast. Aujourd’hui Margaritelli est le seul producteur italien pour ces deux modèles, autorisés par RFI (Réseau des chemins de fer italiens).


Imprégnation écologique

TECHNOLOGIE DURABLE

C’est une technologie efficace en termes de caractéristiques et avantageuse économiquement. Historiquement les traverses en bois pour l’équipement ferroviaire étaient protégées avec de l’huile de créosote après un traitement d’imprégnation. Margaritelli, toujours sensible depuis longtemps aux aspects concernant l’environnement et à la salubrité de ses matériaux, en 2006 a abandonné l’utilisation du créosote, classifié par la législation européenne comme une substance dangereuse, et a développé un savoir-faire pour un traitement écologique en autoclave, aujourd’hui breveté, avec une solution d’imprégnation à base de sels sans chrome et arsenic. Ceci assure une durabilité permettant l’utilisation du bois traité en classe d'emploi 4 (EN335) Après le traitement d’imprégnation et le séchage à l'air, le matériel subit un autre traitement avec une émulsion aqueuse de paraffine ayant la fonction de protéger contre la création des fentes. Grâce à cette technologie, Margaritelli a permis à la société RFI (Réseau des chemins de fer italiens) d’éliminer le créosote qui produisait des déchets dangereux en le remplaçant avec des matériaux facilement gérables.

C’est une technologie efficace en termes de caractéristiques et avantageuse économiquement. Historiquement les traverses en bois pour l’équipement ferroviaire étaient protégées avec de l’huile de créosote après un traitement d’imprégnation. Margaritelli, toujours sensible depuis longtemps aux aspects concernant l’environnement et à la salubrité de ses matériaux, en 2006 a abandonné l’utilisation du créosote, classifié par la législation européenne comme une substance dangereuse, et a développé un savoir-faire pour un traitement écologique en autoclave, aujourd’hui breveté, avec une solution d’imprégnation à base de sels sans chrome et arsenic. Ceci assure une durabilité permettant l’utilisation du bois traité en classe d'emploi 4 (EN335) Après le traitement d’imprégnation et le séchage à l'air, le matériel subit un autre traitement avec une émulsion aqueuse de paraffine ayant la fonction de protéger contre la création des fentes. Grâce à cette technologie, Margaritelli a permis à la société RFI (Réseau des chemins de fer italiens) d’éliminer le créosote qui produisait des déchets dangereux en le remplaçant avec des matériaux facilement gérables.


Nouvelle technologie post-tension par fils engainés

BREVET POUR TRAVERSES FERROVIAIRES EN BÉTON ARMÉ PRÉCONTRAINT

Le brevet du 2003 sur la technologie de la précontrainte par post-tension représente un des points forts de Margaritelli Ferroviaria. Le marché des traverses en béton armé précontraint concerne soit les lignes conventionnelles soit celles à Grande Vitesse. La technologie de la précontrainte par post-tension s’adapte bien à tout type de supports pour les appareils de voie, jusqu’à une longueur de 6,8 mètres.

RFI (Réseau des chemins de fer italiens) et SNCF ont homologué cette technologie, qui est caractérisée par l’application de la charge compression directement à la traverse après son démoulage. Dans la précontrainte par post-tension la charge de traction, calculée scientifiquement, est directement mesurable, élément différentiel par rapport à la précontrainte par pré-tension où l’effective compression effective peut être seulement estimée, avec des relatifs problèmes de fiabilité. De plus la précontrainte par post-tension assure une plus basse incidence des amortissements sur les coûts et donc sur le prix final puisqu’elle permet l’utilisation des moules sur deux postes, grâce au passage des traverses, après le démoulage qui suit à un premier durcissement, à une chambre climatisée pour un deuxième durcissement. La précontrainte par post-tension est sûre et elle est appliquée de façon progressive et équilibrée, en réduisant ainsi stress et ruptures internes des traverses et en augmentant le niveau de fiabilité, avec possibilité de réaliser des produits à géométrie complexe.

Le brevet du 2003 sur la technologie de la précontrainte par post-tension représente un des points forts de Margaritelli Ferroviaria. Le marché des traverses en béton armé précontraint concerne soit les lignes conventionnelles soit celles à Grande Vitesse. La technologie de la précontrainte par post-tension s’adapte bien à tout type de supports pour les appareils de voie, jusqu’à une longueur de 6,8 mètres.

RFI (Réseau des chemins de fer italiens) et SNCF ont homologué cette technologie, qui est caractérisée par l’application de la charge compression directement à la traverse après son démoulage. Dans la précontrainte par post-tension la charge de traction, calculée scientifiquement, est directement mesurable, élément différentiel par rapport à la précontrainte par pré-tension où l’effective compression effective peut être seulement estimée, avec des relatifs problèmes de fiabilité. De plus la précontrainte par post-tension assure une plus basse incidence des amortissements sur les coûts et donc sur le prix final puisqu’elle permet l’utilisation des moules sur deux postes, grâce au passage des traverses, après le démoulage qui suit à un premier durcissement, à une chambre climatisée pour un deuxième durcissement. La précontrainte par post-tension est sûre et elle est appliquée de façon progressive et équilibrée, en réduisant ainsi stress et ruptures internes des traverses et en augmentant le niveau de fiabilité, avec possibilité de réaliser des produits à géométrie complexe.


Recherche et développement

Les solutions innovantes que Margaritelli Ferroviaria est en mesure d'offrir sont le résultat d’une activité interne de Recherche et Développement qui touche tout le personnel ayant des compétences techniques présent dans l’entreprise. L' activité de recherche a lieu au quotidien et directement sur le terrain de travail, pour trouver des solutions qui puissent répondre aux exigences contingentes des opérateurs du monde ferroviaire. La prédisposition à la recherche et à l’innovation, qui a permis à Margaritelli de mettre à point récemment le processus d’imprégnation écologique et la technologie évoluée de production de produits précontraints par post-tension, est toujours présente et continue à développer des traverses spéciales innovantes. En outre, la nécessité de vérifier une croissante gamme de produits est à la base du développement d’un nouveau système automatisé pour le contrôle dimensionnel des lots de production. Un tel soin est aussi réservé à la recherche sur le béton avec des hautes performances (du type High Performance Concrete), permettant ainsi le développement de mélanges toujours plus performants et fonctionnels aux exigences de production.

Les solutions innovantes que Margaritelli Ferroviaria est en mesure d'offrir sont le résultat d’une activité interne de Recherche et Développement qui touche tout le personnel ayant des compétences techniques présent dans l’entreprise. L' activité de recherche a lieu au quotidien et directement sur le terrain de travail, pour trouver des solutions qui puissent répondre aux exigences contingentes des opérateurs du monde ferroviaire. La prédisposition à la recherche et à l’innovation, qui a permis à Margaritelli de mettre à point récemment le processus d’imprégnation écologique et la technologie évoluée de production de produits précontraints par post-tension, est toujours présente et continue à développer des traverses spéciales innovantes. En outre, la nécessité de vérifier une croissante gamme de produits est à la base du développement d’un nouveau système automatisé pour le contrôle dimensionnel des lots de production. Un tel soin est aussi réservé à la recherche sur le béton avec des hautes performances (du type High Performance Concrete), permettant ainsi le développement de mélanges toujours plus performants et fonctionnels aux exigences de production.